Comment faire entrer mon chat dans sa caisse de transport ? | My Happy Pet France

Comment faire entrer mon chat dans sa caisse de transport ?

Si certains chats sont plus coopératifs que d'autres, on connaît tous le difficile moment où il faut faire entrer son chat dans sa caisse de transport, avant une visite chez le vétérinaire ou un long voyage. Néanmoins, il existe des astuces pour que votre chat entre beaucoup plus facilement, voire de son plein gré, ce qui rend l'entreprise beaucoup plus agréable pour tout le monde : on vous les livre.

Pourquoi mon chat refuse-t-il d'entrer dans sa caisse de transport ?

Il faut bien comprendre que ce n'est pas tant la caisse de transport que votre chat n'aime pas, mais ce à quoi il l'associe. Au mieux, elle signifie pour lui un transport en voiture ou à la main, incompréhensible et particulièrement inconfortable et stressant ; au pire, une visite chez le vétérinaire, c'est-à-dire des manipulations inhabituelles et parfois douloureuses, la confrontation avec d'autres animaux dans la salle d'attente, des odeurs inconnues, un changement brutal d'environnement …

Plus votre chat rentrera facilement dans sa boîte, moins il sera stressé et mieux il vivra ces événements désagréables : c'est un cercle vertueux. Il est donc important de rendre ce moment le plus serein possible pour lui.

 

Comment habituer mon chat à rentrer dans sa caisse de transport ?

Le premier pas pour que votre chat rentre plus facilement dans sa cage est qu'il n'associe plus l'objet à ces événements désagréables. Pour ce faire, vous pouvez laisser la cage en permanence dans son environnement (ou au au minimum deux semaines avant le rendez-vous ou le voyage) pour qu'elle fasse partie intégrante de son quotidien et non plus un objet « exceptionnel ».

Rendez la plaisante et confortable pour lui : disposez dedans une couverture voire même des friandises. N’hésitez pas à y pulvériser des phéromones qui transmettent un message continu et rassurant, celui d’un endroit sûr et familier. Plus votre chat s'y sentira bien et rassuré, plus il l'utilisera, s'y habituera et choisira d'y rentrer de lui-même.

Vous pouvez procéder régulièrement à des « simulations » : mettez votre chat dans sa caisse de transport, laissez y le quelques temps mais sans la déplacer puis rouvrez la tout naturellement. Quand il en ressort, n'hésitez pas à le caresser et à lui donner une friandise pour qu'il associe cet événement à quelque chose de positif.

Si cela ne fonctionne pas, c'est peut-être que le traumatisme est trop fort avec l'ancienne cage. Essayer d'en acheter une nouvelle, si possible suffisamment grande pour qu'il puisse s'y tenir sur ses quatre pattes et avec un couvercle qui s'ouvre, ce qui sera plus facile pour vous et vous le vétérinaire.

Vous pouvez également lui donner un aliment complémentaire anti-stress (Zylkene) quelques jours avant le départ afin de l’aider à surmonter cette épreuve toute en douceur !

 

Que faire le jour J ?

Si vous avez bien appliqué les conseils précédents, le jour J vous n'aurez plus qu'à surprendre votre chat déjà dans sa boîte de transport ou l'encourager à y rentrer en y jetant une friandise.

Faites en sorte que le reste de son transport soit le plus agréable possible pour lui : placez une couverture sur la boîte pour diminuer son champ de vision, climatisez votre véhicule, évitez les sons agressifs provenant de la radio et les mouvements brusques, parlez-lui, réconfortez-le …