Les coussinets de mon chien sont tout rouges | My Happy Pet France

Les coussinets de mon chien sont tout rouges

Si les coussinets de votre chien vous semblent rouges, il est fort probable qu'il ait une pododermatite. Mais une pododermatite, qu'est-ce que c'est exactement ?

La pododermatite, c’est quoi?

Le terme de pododermatite désigne toute maladie de la peau touchant les coussinets mais aussi les doigts, les espaces interdigités et/ou les griffes. Celle-ci peut être localisée à une ou plusieurs pattes, ou être liée ou pas à d’autres lésions sur l’animal.

Visuellement, une pododermatite peut se manifester par de la rougeur, une chute des poils, et des démangeaisons ou des érosions. Si les lésions sont plus profondes (ulcères, fictules) ou volumineuses (nodules), cela peut faire boiter votre compagnon.  

De plus, la gêne voire la douleur poussent généralement le chien à lécher anormalement la zone, ce qui peut être à l'origine de complications.

Les pododermatites, d’où ça vient?

Les causes de pododermatite sont nombreuses et variées. Elles sont différentes en fonction du nombre de pattes touchées.

Les épillets dans la patte

Lorsqu'un seul pied est touché, elle peut résulter d'un traumatisme (coupure, brûlure). A la belle saison, il faut aussi penser aux épillets, dont la forme particulière lui permet de pénétrer la peau et de migrer dans les tissus. Dans ce cas, on observe un gonflement et la formation d'une fistule (un petit trou par lequel peut s’échapper du liquide voire du pus). Le chien se lèche beaucoup.

Les allergies

Les allergies (aux pollen, acariens, alimentaire, de contact, due à des piqûres de puces …) sont souvent des causes de lésions sur les doigts et les coussinets. En particulier chez des races pré-disposées à la dermatite atopique comme le bouldeogue français, le golden retriever ou encore le labrador. Les pattes étant des zones souvent humides et sales, ils sont particulièrement exposés à une surinfection par des bactéries pathogènes, surtout en cas d’allergie qui fragilise l’animal.

Les chiens qui se lèchent trop les pattes

En cas de trouble du comportement, certains chiens ou chats anxieux peuvent se lécher excessivement allant jusqu'à l'automutilation : on parle de pododermatite psychogène.

Les irritations dues au sol

Si plusieurs pieds présentent une pododermatite, on pourra suspecter une simple irritation, due aux frictions sur le sol (bitume, neige) ou au contact avec certaines substances. 

Les champignons et les parasites des pattes

De même, certaines infestations par des champignons (Malassezia, teigne, Candida…) et des parasites (aoûtats, gale) génèrent des pododermatites.

Les tumeurs sur les doigts

Une masse ou une ulcération entre les doigts ou à la base des griffes peuvent avoir également une origine tumorale, que seul un examen complémentaire pourra certifier (ponction, biopsie).

Enfin, une pododermatite peut cacher une maladie plus générale : immunitaire, génétique, (comme la dermatose liée au zinc), virale (telle la Maladie de Carré, de plus en plus rare grâce à la vaccination) … Dans ce cas, la pododermatite s'accompagne souvent de symptômes généraux.

Les traitements des pododermatites du chien

Le traitement d'une pododermatite dépend directement de sa cause, que le vétérinaire recherche lors de la consultation. Le diagnostic passe souvent par la réalisation de nombreux examens (microscope, prélèvement, voire prise de sang) Une éventuelle complication infectieuse doit être recherchée et si besoin traitée également.

Des antibiotiques, des antiparasitaires, des antifongiques, des antihistaminiques … pourront ainsi être éventuellement administrés selon les cas.

Si un corps étranger est présent, le vétérinaire réalise généralement un retrait chirurgical, accompagné d'antibiotiques pour lutter contre les complications infectieuses.

Si la pododermatite a une cause comportementale, il faudra envisager une thérapie comportementale.

Les coussinets de mon chien sont tout rouges
Les coussinets de mon chien sont tout rouges