Berger australien | My Happy Pet France

Berger australien

Historique

Le berger australien est né aux États-Unis, où il a été croisé au XIXe siècle avec des chiens de berger venus d’Australie. Ce chien très docile et intelligent est un excellent meneur de troupeau qui était très apprécié des fermiers américains.

La race a été reconnue internationalement en 1991, et c’est en 2007 qu’elle a été définitivement admise par la SCC en France. En 2019, il a été élu race préférée des français pour la 2nde année consécutive.

 

Description

Le berger australien est un chien de taille moyenne allant de 46 à 58 cm, avec un poids variant entre 20 et 30 kg. C’est un chien sportif à l’ossature et à la musculature bien développées. Ses yeux en amande peuvent être bleus, marrons, ou une combinaison de ces deux couleurs. Ses oreilles triangulaires sont repliées vers l’avant.  Sa queue est naturellement courte ou écourtée. Son poil est mi-long, lisse ou ondulé, avec une quantité variable de sous-poil suivant la saison, et nécessite un brossage régulier. Un grand nombre de couleurs est possible : noir tricolore, bleu merle, rouge tricolore et rouge merle, avec ou sans marque blanche et avec ou sans marques feu.

 

Comportement

En bon chien de troupeau, le berger australien est vif, intelligent et très sportif. Ces qualités font de lui un compagnon idéal pour l’agility, l’obéissance ou la conduite de troupeau, mais il est mauvais chasseur. Il a besoin de beaucoup d’exercice, autant physique que mental, il faudra donc lui proposer plusieurs longues balades quotidiennes et des jeux d’intelligence. C’est un chien qui préfère la vie au grand air, la vie en appartement ne lui sera adaptée que si ses maîtres sont présents et ont la possibilité de lui offrir plusieurs promenades chaque jour. Attention, même avec un jardin ce grand sportif aura besoin de sortir s’exercer.

C’est un chien facile à éduquer, peu bagarreur et affectueux, bien qu’il puisse se montrer réservé voire méfiant envers les inconnus.  

 

Santé et prédispositions génétiques

Il est recommandé de se renseigner auprès d’un éleveur professionnel avant d’adopter un chiot berger australien. Idéalement, les parents doivent avoir été testés pour la dysplasie de la hanche, les tares oculaires, et la mutation génétique MDR-1. Les chiens porteurs de cette mutation sont sensibles à certains médicaments comme l’ivermectine, contenue dans certains antiparasitaires, ou le loperamide, un anti-diarrhéique. L’ingestion d’un tel médicament peut entrainer des troubles neurologiques graves, voire la mort de l’animal.

Par ailleurs, les mariages entre deux chiens de robe « merle » sont interdits car les chiots ont un risque élevé de naître sourds et/ou aveugles