Bouledogue Français | My Happy Pet France

Bouledogue Français

 

Historique de la race

Le bouledogue français est né à la fin du XIXe siècle du croisement entre des bouledogues anglais et des chiens de race inconnue. Il est officiellement reconnu par la SCC en 1898, quelques années à peine après sa création.

A l’origine ratier et chien de garde, le bouledogue français est aujourd’hui un chien de compagnie très apprécié des foyers français et à travers le monde.

 

Description 

Le bouledogue français est un petit chien trapu mesurant de 25 à 35 cm pour un poids variant entre 8 et 14 kg. Son corps est court et ramassé, avec une tête forte et ronde, des yeux globuleux et de grandes oreilles droites qui lui confèrent son petit air espiègle. La sélection génétique de la race s’est accompagnée d’un raccourcissement important du nez. Son ossature est massive et sa musculature très développée. Son poil est court, brillant, et peut présenter toutes les nuances de fauve, bringées ou non, avec éventuellement une panachure blanche.

Acquérir un chiot issu de parents LOF coûte en moyenne entre 1000 et 1500€ et il faut compter environ 20 à 30€ d’alimentation par mois. Attention, malgré son apparente robustesse ce petit chien est parfois fragile, donc un budget santé conséquent peut être à prévoir.

 

Comportement

D’un tempérament vif et enjoué, le bouledogue français est un très bon compagnon de vie, qui sait aussi bien s’adapter à une personne seule qu’à une famille avec des enfants. Ce petit chien s’adapte relativement bien à la vie en appartement : c’est un gros dormeur qui aime la compagnie de son maitre et a besoin de se dépenser au cours de plusieurs balades quotidiennes. Attention toutefois à l’exercice physique trop intense ou prolongé, ainsi qu’aux sorties par forte chaleur, qui sont à proscrire. C’est également un mauvais nageur, il convient donc d’être vigilant en cas de baignade et de privilégier les eaux non profondes.

Il est très attaché à son maître et peut parfois se montrer exclusif. C’est un petit chien très émotif et attendrissant qu’il convient d’éduquer avec douceur.

 

Santé et prédispositions pathologiques :

Le bouledogue français est prédisposé à un certain nombre de maladie dont les plus fréquentes sont citées ici :

  • Syndrome brachycéphale : Il est lié à la sélection génétique des chiens au nez écrasé. Ce critère morphologique qui leur donne leur bouille craquante peut également engendrer des malformations des voies respiratoires, de l’œsophage et de l’estomac parfois sévères : ronflements, intolérance à l’exercice, à la chaleur ou au stress, troubles digestifs (régurgitations, vomissements, difficultés à avaler…).

  • Hernie discale : Pathologie très fréquente dans cette race, il s’agit de la compression de la moelle épinière par un disque intervertébral provoquant une vive douleur, et selon le grade, des troubles neurologiques pouvant aller jusqu’à la paralysie.
  • Sténose pulmonaire : C’est la première race touchée par cette maladie en France. La sténose pulmonaire est un rétrécissement de l’artère pulmonaire qui empêche le sang de circuler correctement du cœur vers les poumons. Cette maladie provoque une insuffisance cardiaque et une intolérance à l’effort.
  • Troubles dermatologiques : le bouledogue est un chien à la peau fragile pouvant être sujet à des allergies. Les nombreux replis de peau au niveau de la face peuvent favoriser l’apparition d’infections cutanées. Il convient de les nettoyer régulièrement avec des produits adaptés.

Il est donc important de faire un suivi régulier chez un vétérinaire dès l’adoption de son animal.